Un nouveau m2 de logement coute combien à la collectivité?

Un nouveau m2 de logement coute combien à la collectivité?

L’apport de logement et ainsi de nouveaux habitants s’accompagne de l’émergence de nouveaux besoins en équipement. Comment estimé les équipements nécessaires et surtout le cout qu’ils vont faire peser sur les finances publiques ?
Il n’existe pas en Belgique, aujourd’hui, d’étude ou d’indicateur permettant d’objectiver le coût marginal en équipements liés à la création de nouvelles surfaces de logement. Cet exercice est pourtant intéressant car il permet aux pouvoirs publics d’appréhender les impacts de l’arrivée de nouveaux habitants en veillant à maintenir une bonne couverture du territoire en équipements et ainsi préserver la qualité de vie des habitants.

IDEA a mis au point une méthode qui permet aux pouvoirs publics d’objectiver le coût marginal en équipements liés à la création d’un m² de logement.

Pour cela, IDEA s’intéresse à la structure de la population (répartition par catégorie d’âge) du territoire et détermine les différents équipements nécessaires pour accueillir de nouveaux habitants (équipements scolaires, culturels, sportifs, espaces verts, etc..)..

En l’absence d’étude Belge sur les ratios d’équipements par habitant, notre méthode se base sur une étude réalisée par l’Agence STIPPO au Pays Bas, en 2012.

Pour chaque équipement IDEA a pu définir :

  • Une liste d’équipements de base à supporter par les pouvoirs locaux
  • La catégorie d’âge concernée par l’équipement. Ainsi, une école maternelle ne concernera que les 3-5 ans tandis qu’un parc de quartier concernera l’ensemble de la population
  • La distribution par âge de la population destinée à arriver sur le territoire,
  • La surface nécessaire pour X nouveaux habitants en fonction de la structure de la population et la catégorie d’âge concernée par l’équipement.

Les surfaces sont ensuite multipliées par les prix de construction.

Une fois ces coûts additionnés, on obtient un coût moyen en équipements pour une population de X nouveaux habitants. Ce total est ensuite rapporté à un coût par ménage (en fonction de la taille moyenne des ménages sur le territoire étudié) et par m² (en fonction de la taille moyenne des logements neufs sur le territoire étudié).

Cette méthode permet d’obtenir le montant de l’investissement public en euros/m² brut de logement en infrastructure locale hors transports en commun et infrastructure routière.

arrow team members
foto Loïc Géronnez
Loïc Géronnez
Expert Développement Territorial & Immobilier
foto Gaëlle Vialay
Gaëlle Vialay
Consultante Immobilier & Développement Territorial