Remodeler et reconnecter les projets et réseaux culturels européens

Remodeler et reconnecter les projets et réseaux culturels européens

La crise actuelle met beaucoup de pression sur les initiatives culturelles, et en particulier sur les réseaux et projets culturels mondiaux, qui sont bien sûr fortement tributaires des déplacements internationaux. Dans le même temps, la crise offre l’occasion de repenser et remodeler les pratiques du secteur de manière plus durable. RESHAPE, un vaste projet collaboratif, et IETM, le réseau international des arts de la scène contemporains, sont deux exemples dans lesquels IDEA Consult est impliqué.

IETM est l’un des pionniers du réseautage international dans les arts de la scène. Il a été conçu en 1981 par un petit groupe de directeurs entreprenants de festivals et lieux alternatifs, tenant des réunions en direct pour échanger des connaissances sur les talents émergents et la façon d’organiser des festivals. Pendant longtemps, la formule a assez bien fonctionné : elle a permis le développement de l’écosystème des arts de la scène contemporains ; les artistes se sont vu offrir de nouvelles opportunités, des œuvres plus nombreuses et de plus grande envergure ont été réalisées grâce à la collaboration et à la coproduction, la mobilité s’est intensifiée en Europe (y compris entre l’Est et l’Ouest) et le soutien du public a progressé à l’échelle de l’UE. Le réseau s’est développé et en a inspiré de nombreux autres.

Mais depuis dix ans, des changements majeurs mettent beaucoup de pression sur le secteur culturel européen. Après le quasi-effondrement du système financier mondial en 2009, la plupart des pays européens ont réduit les budgets alloués aux arts de la scène contemporains. Cette situation a fortement pesé sur les pratiques collaboratives dans les arts de la scène qui, grâce au réseautage international, s’étaient transformées en un système transnational de production et de présentation (coproduction et tournées internationales).

Le secteur des arts de la scène a cherché des réponses, mais les solutions à court terme ne se sont pas avérées durables. Des stratégies ont été élaborées pour travailler plus efficacement et rester visibles dans un système soumis à une pression énorme. Aujourd’hui, l’une des principales inquiétudes dans ce domaine est la précarité socio-économique des artistes. Aussi, la stratégie visant à demeurer productif via une coproduction et des tournées internationales a conduit à l’hypermobilité, à la nécessité de voyager constamment pour pouvoir travailler - ce qui ne cadre absolument pas avec la prise de conscience écologique croissante dans ce secteur et dans la société dans son ensemble.

Actuellement, certaines initiatives lancées dans le domaine culturel international ont pour objectif de revoir les pratiques actuelles non viables sur le long terme et d’élaborer des modèles alternatifs via des cadres de réflexion de transition. IDEA est impliqué dans deux d’entre eux. Tous deux illustrent bien à quel point la crise du coronavirus a elle aussi contribué à passer à la vitesse supérieure dans les réflexions menées sur le sujet.

Nous avons déjà parlé d’IETM. IDEA permet de faciliter la trajectoire du réseau, en revoyant son agenda et son mode de fonctionnement pour les années 2020. Pour concevoir les transitions souhaitées et discuter du rôle que le réseau pourrait jouer dans ce cadre, l’idée était d’organiser deux grands brainstormings avec l’ensemble de ses membres (500 personnes) à Tromsø et Belgrade et de préparer une série de documents de discussion. En raison des restrictions de déplacement et autres, nous avons redéfini cette trajectoire comme un voyage virtuel en ligne, accompagné d’une enquête, d’une série de publications sur le blog, de quelques brainstormings en ligne à grande échelle et... qui sait ce que les prochains mois nous réserveront, puisque nous continuons de repenser le projet à mesure que nous avançons ? Pour tout savoir à ce sujet, cliquez ici.

RESHAPE (Reflect, Share, Practice, Experiment) est une trajectoire sur 3 ans, financée via Creative Europe, qui vise à développer de nouveaux modèles organisationnels pour un écosystème artistique juste, durable, solidaire et géographiquement équilibré en Europe et dans les pays du Sud du bassin méditerranéen. Quarante artistes et professionnels de l’art (nous les appelons les « Reshapers ») travaillent en petits groupes sur des réponses et des propositions autour de cinq thèmes complémentaires comme la gouvernance juste, le financement solidaire, les pratiques transnationales et l’art et la citoyenneté.

RESHAPE devait tenir une réunion plénière début mars à Zagreb, annulée à cause du coronavirus, mais il a suffi de quelques jours pour repenser le programme et le maintenir sous la forme d’une conférence virtuelle à distance. Pour tout savoir à ce sujet, cliquez ici. IDEA s’est joint à l’exercice et a organisé un vaste brainstorming avec plus de 60 personnes, combinant plusieurs outils numériques tels que le tableau blanc en ligne MIRO, Zoom et les Google Sheets. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Plus important encore que ces expérimentations techniques, les partenaires et artistes impliqués dans RESHAPE revoient actuellement la conception de ce projet afin d’appliquer concrètement ses valeurs. Que signifie la solidarité transnationale dans la crise actuelle ? Est-il possible de concevoir de nouveaux modèles de travail, mais aussi de les mettre en œuvre et de les appliquer directement ?

Le secteur des arts de la scène ne se contente pas aujourd’hui de faire progresser ses compétences numériques à un rythme plutôt rapide. Plus profondément, la crise pourrait mettre fin à des pratiques non durables mais persistantes, et donner un coup d’accélérateur à des modèles de travail alternatifs pour les projets et les réseaux. La crise ouvrira-t-elle la voie à un avenir plus durable ? Ou bien retomberons-nous dans nos vieilles habitudes lorsqu’elle sera terminée ? L’avenir nous dira si cette crise du coronavirus - qui a un impact énorme sur nos vies et notre travail - pourrait également donner l’impulsion à la suppression et à l’abandon progressif de pratiques non pérennes, jetant les bases d’un avenir plus durable.

IDEA Consult respecte la confidentialité de vos données personnelles.
Pourquoi utilisons-nous des cookies? Les cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation sur notre site. 
Cliquez sur 'Accepter' pour accepter les cookies ou cliquez sur en savoir plus.

Accepter